Le NSRC conforte sa place de leader

Le NSRC se déplaçait à Bâle avec pour objectif de maintenir l’écart avec ses poursuivants. Malgré un effectif diminué par les blessures et les absences, les hommes de Cérède ont fait le boulot (10-30).

Le début de match n’est pas évident pour Neuchâtel qui concède rapidement une pénalité (3-0). Les Aigles recollent immédiatement au score (3-3) et entrent enfin dans la partie. Les Aigles s’installent dans le camp adverses mais, en difficulté sur leurs touches, peinent à concrétiser leur domination.

Ca passe enfin
Il faut attendre la 30ème minute jeu et une belle séquence des avants concrétisée par Chafiotte pour que Neuchâtel prenne l’avantage (3-8). Bien en place en défense, la ligne de 3/4 prend le relai en attaque et inscrit deux autres essais par Xu et Jimenez (3-18).

Da Motta retrouve ses jambes d’antan
Au retour des vestiaires, Da Motta, sans doute ravivé par la pause thé, inscrit un essai dont lui seul a le secret. Passage en revue en règle de toute la défense adverse et essai entre les poteaux qui laissent tout le stade muet (3-20).

Essais de pénalité et pneumatique
Les Bâlois se rebiffent et mettent à mal la défense Neuchâteloise sur un groupé pénétrant. L’action est confuse et l’arbitre signe un essai de pénalité (10-20). Deux essais viennent encore couronner la victoire du NSRC, dont un débordement de Quellet, complété à coups de raffuts pneumatiques (10-30).

Et la S’conde?

Le NSRC n’a pas fait seul le déplacement. La S’conde venait défier Bâle 2 en levée de rideaux. Afin de compléter l’effectif, Neuch’ a du faire appel aux vieilles gloires et autres joueurs légendaires! Ainsi la Grise a fait son grand retour sur les terrains, tandis qu’un axe du mal formé du renard des Carpates, de Zangief et du Loukoum du Sud-Ouest formait la charnière. Malgré tout l’engagement déployé, la S’conde a du s’incliner face à une meilleure équipe bâloise (29-15).

 

Prochain match pour le NSRC contre le RC Yverdon, samedi 5 mai 2018 à 15h00, à Yverdon

Composition :

Jeanneret V., Chafiotte, Pollonghini, Baillet, Torres, Derbois, Kennedy, Jeanneret J. (C), Renaudin, Quellet, Dervaux, Xu, Da Motta, Payrard et Jimenez. (Mellet, Steyner, Prébandier)

Pour le NSRC :
5 essais (Chafiotte, Xu, Jimenez, Baillet et Quellet)
1 transformation (Quellet)
1 pénalité

Pour le RFC Bâle :
1 essai de pénalité
1 pénalité