La déception au bout du suspens…

Dénouement cruel pour le Neuchâtel-Sports-Rugby-Club qui s’incline sur le fil contre le RC Lugano (17-18) lors du match couperet pour la montée en LNA.

Bien qu’il reste encore un match à jouer pour le NSRC dans ces playoffs d’accession en LNA, cette partie s’apparentait déjà à une finale entre les deux meilleures équipes du championnat de LNB.

Un public nombreux et une bonne entame de match
Les supporters du NSRC et les amateurs de rugby ne se sont pas trompés et sont venus en nombre pour soutenir les Aigles. Encouragés par la ferveur ambiante, les Neuchâtelois entrent parfaitement dans leur match et pilonnent la ligne défensive adverse dès les premières minutes. Le NSRC ne parvient cependant pas à concrétiser ses temps-forts et doit se rabattre sur une pénalité de Beltrand pour ouvrir le score à la 10′ (3-0).

Le réalisme luganais
Les joueurs de Cérède et Poggiali tentent de maintenir la pression, mais Lugano joue habilement en contre et recolle d’abord au score (3-3) avant d’inscrire deux essais (30′ et 38′) lors de leurs seules incursions dans la moitié de terrain neuchâteloise (3-15). Le coup est dur à encaisser pour le NSRC qui a largement dominé cette première mi-temps.

Les Aigles sonnent la révolte
Au retour des vestiaires, le RC Lugano obtient immédiatement une pénalité que l’ouvreur tessinois transforme (3-18). La partie semble prendre un tour compliqué, mais loin de se décourager le XV neuchâtelois repart à l’assaut et met une pression constante sur la ligne défensive adverse. Ces efforts et cet engagement de chaque instant sont finalement récompensés à la 48′ lorsque Chardon déborde toute la défense tessinoise sur l’aile pour inscrire le premier essai du NSRC (10-18).

Deux cartons jaunes pour Lugano
Le score se resserre et le match devient plus tendu. Déjà avertis à maintes reprises par l’arbitre en première mi-temps, les Tessinois sont régulièrement hors-jeu sur les phases de ruck ce qui empêche le NSRC de développer son jeu. Après un plaquage sans ballon sur Beltrand à la mêlée et les traditionnelles chamailleries qui s’ensuivent, l’arbitre se décide enfin à sortir deux joueurs de Lugano (58′: deux cartons jaunes).

Manque de concrétisation
Le NSRC a une occasion en or de revenir au score avec cette supériorité numérique mais ne parvient pas à tirer profit de la situation. Des petites imprécisions empêchent à chaque fois la concrétisation des efforts neuchâtelois ; comme à la 65′ lorsque Da Motta s’échappe sur l’aile mais ne parvient pas à garder le contrôle du ballon avant d’être poussé en touche à un mètre de la ligne d’en-but.

Dernières minutes haletantes
Neuchâtel ne baisse pas les bras pour autant et jette ses dernières forces dans la bataille. Sur une énième incursion dans les 22 mètres tessinois et après une série de pick-and-go rageurs, Jeanneret J. parvient à aplatir le deuxième essai du match (17-18). Il reste alors 10 minutes à jouer et les Aigles sont en feu. Les attaques se multiplient, mais les hommes de Cérède et Poggiali ne parviennent pas à trouver la faille ou à obtenir la pénalité bien placée. A la 80′ Chafiotte tente une dernière chevauchée solitaire, mais est mis en touche et l’arbitre siffle la fin du match.

Une victoire était indispensable pour que Neuchâtel accède de nouveau à l’élite du rugby suisse la saison prochaine. La déception était donc à la hauteur de l’engagement et de la détermination dont a fait preuve le NSRC tout au long du match. L’histoire se répète mais elle n’obscurcit en rien l’exceptionnelle saison menée par le club.

L’esprit d’équipe des Aigles n’est pas mort et continuera d’animer cette bande de copains!

 

Dernier match pour le NSRC contre le RC Monthey, dimanche 21 mai 2017 à 15h00, à Monthey.

Composition :

Delorme, Kennedy, Chafiotte, Baillet, Von Balmoos, Jeanneret J. (C), Sornay, Bonneric, Cellier, Beltrand, Chardon, Xu, Da Motta, Gisiger, Quellet. (Mellet, Chitimia, Didiot, Vuille, Berger, Renaudin, Gimenez et le Belge)

Pour le NSRC :
2 essais (Chardon et Jeanneret J.)
2 transformations (Beltrand)
1 pénalité (Beltrand)

Pour le RC Lugano :
2 essais
1 transformation
2 pénalités

Crédit photos: Catherine Graf