1er match et 1ère victoire!

Le NSRC a du mettre les barbelés pour ramener une première victoire importante!

Pour son premier match de la saison, le NSRC effectuait un déplacement périlleux en terre fribourgeoise, prétendant direct à l’accession aux playoffs et à la LNA. Les hommes de Cérède s’étaient préparés à un rude combat et leurs attentes ne furent pas déçues.

Contre-attaques meurtrières
Bien que présentant un effectif remanié à la dernière minute en raison de certaines défections, les Aigles sont très bien entrés dans leur match. Sur la première mêlée de la rencontre, en faveur des Fribourgeois, Jeanneret J. et Martinetti s’alliaient pour stopper net une sortie du numéro huit adverse et lui arracher le ballon. Contre-attaque immédiate lancée par la ligne de trois-quart avec Quellet à la baguette qui sert Da Motta, qui perce la défense adverse avant de servir Payrard pour le premier essai de la rencontre (0-7).

Sur leur deuxième incursion dans le camp fribourgeois, les Neuchâtelois obtiennent une pénalité à 5 mètres de la ligne, jouée astucieusement pour Bonneric qui aggrave le score (0-14)

Une défense de fer
La suite de la rencontre peut se résumer à une guerre de tranchée. Le NSRC a mis les barbelés pour préserver le score avant de profiter de la moindre ouverture laissée par les Fribourgeois, pour lancer des contre-attaques fulgurantes. Sur un superbe jeu de mouvement initié par les trois-quarts, Gimenez s’enfilait dans la défense adverse pour inscrire le 3ème essai du match (3-19).

Le NSRC a ensuite géré son avance pour ramener une victoire (8-19) avec les tripes, grâce à une défense faite d’abnégation et de sacrifice, ce qui augure du meilleur pour la suite de la saison.

 

Prochain match pour le NSRC contre l’OC Monthey, samedi 7 octobre 2017 à 15h00, au terrain de Puits-Godet.

Composition :

Jeanneret V., Kennedy, Pollonghini, Lepesqueur, Baillet, Jeanneret J. (C), Derbois, Bonneric, Martinetti, Quellet, Gisiger, Da Motta, Payrard, Derveaux et Gimenez. (Mellet, Steyner, Zanon, Torres, Cérez, Willi)

Pour le NSRC :
3 essais (Payrard, Bonneric et Gimenez )
2 transformations (Quellet)

Pour le RC Fribourg :
1 essai
1 pénalité

 

Crédit photos: Catherine Graf